CONTACTS

SERVICE DÉVELOPPEMENT ECONOMIQUE
Golfe du Morbihan Vannes Agglomération

 

ADRESSE
Parc d’innovation Bretagne Sud II – Rue Alfred Kastler 56006 Vannes Cedex

 

TELEPHONE
02 97 68 70 69

 

COURRIEL
economie@gmvagglo.bzh

INFOS

Les parcs d’activités de Theix-Noyalo

La commune dispose de 3 parcs d’activités : Atlantheix, St-Léonard et Le Landy. Golfe du Morbihan Vannes agglomération a, depuis le 1er janvier 2017, la compétence de la gestion des zones d’activités de la commune.

La ville de Theix préconisait l’installation d’entreprises artisanales et industrielles afin de pallier la diminution des emplois agricoles. Dès 1961, l’État implantait une usine de production d’émulsion bitumeuse et le siège d’une importante coopérative agricole se construisait sur le même secteur. Une entreprise nautique suivait, ainsi qu’un marchand de matériel de menuiserie. Un transporteur créait une unité de collecte et de transfert. Une entreprise de BTP y installait une agence.

Le café du Poteau rouge procédait à une extension hôtelière et ensuite de restauration.

Les secteurs de Saint-Goustan et Saint-Léonard connaissaient les premières constructions de maisons par des jeunes du quartier, qui gardant ainsi une dynamique sociale et démographique. Cette vie de quartier trouvait jadis son apogée dans le pardon annuel, jamais interrompu autour de la chapelle de Saint Léonard jusqu’à la diminution des membres du clergé. Des cérémonies religieuses avaient lieu dans cet édifice (mariages, baptêmes). Aujourd’hui, un seul pardon annuel persiste.

Dans les années 1970, Theix a manifesté sa volonté de développer une nouvelle économie sur ce secteur en continuité de la zone industrielle du Prat et ensuite celle du Poulfanc à Séné.

L’entité urbaine de Saint Léonard Atlantheix est depuis toujours un lieu de passage, au carrefour des communes de Theix, Séné et Vannes.

Ce lieu de vie sociale, axé autrefois autour de sa chapelle, de ses cafés à Saint Léonard et au Poteau rouge, de son moulin à vent et de sa forge, se prolonge aujourd’hui par des larges espaces d’activités. Son évolution s’est toujours faite entre activités et espaces de logement.

Le secteur de Saint Léonard Atlantheix est une entité urbaine à part entière.

Theix-Noyalo est une commune où l’agriculture représente un secteur d’activité important. On dénombre une trentaine d’exploitations contre 143 en 1979. En 30 ans, la commune a donc perdu plus de 100 d’entres-elles. Cette baisse s’explique par la nécessité de se moderniser, de se structure et/ou de se regrouper en GAEC, EARL… entraînant ainsi la disparition de nombreuses petites structures.

Les  parcs d’activités d’Atlantheix et de Saint-Léonard forment une seule entité urbaine, de part et d’autre de RN165. Ce secteur d’activités apparaît en continuité urbaine avec Vannes, telle une extension de la ville.

Ces deux parcs d’activités constituent l’entrée de ville Est de Vannes.

Située au bord de la RN165, le parc d’activités Atlantheix dispose d’une superficie de 24 ha dédiée au secteur tertiaire, il accueille des entreprises commerciales, des bureaux et des services. Ce site a été créé par la commune en 1988 à l’extrémité Ouest de son territoire, en continuité du tissu économique de l’agglomération de Vannes.

Les activités situées au bord de la 4 voies attirent un flot de clientèle important, alors que les activités ne nécessitant pas d’effet vitrine sont situées plus en retrait.

Située à proximité immédiate de la ville de Vannes, le parc d’activités de Saint-Léonard, également en limite de la RN165 est un parc d’activités mixte.

Composée d’entreprises industrielles, commerciales et artisanales, la zone, créée en 1983, a connu deux extensions, successivement en 1990 et en 2005, l’amenant aujourd’hui à une surface totale de 60 hectares.

Située à proximité immédiate du bourg, le parc d’activités du Landy est une zone mixte à dominante artisanale et industrielle dans son développement le plus récent.

Le parc d’activité du Landy est la plus ancienne de la commune, conçue en 1976, il avait une vocation artisanale. Suite aux extensions de 1988 et de 2005, des activités telles que le bâtiment, l’automobile, ou les activités nautiques sont venues compléter l’offre du site.

A ce jour, le site occupe une surface d’environ 30 hectares.